Carte de la dengue dans le monde

La dengue, ou « grippe tropicale », est une maladie virale qui sévit principalement dans la zone intertropicale, mais qui ne cesse de s’étendre et de gagner de nouvelle zones géographiques.
A l’heure actuelle, les deux-cinquièmes de la population mondiale (2,5 milliards de personnes) sont exposés à cette maladie.

Le moustique Aedes, transmetteur de la dengue

Le virus responsable de la dengue est transmis à l’homme par la salive du moustique du genre Aedes (principalement Aedes albopictus ou encore moustique tigre ou Aedes aegypti ).
Ces moustiques piquent dans la journée et à l’extérieur, mais Aedes aegypti  pique aussi à l’intérieur des bâtiments : leur activité est maximale tôt le matin et en fin d’après-midi.
La maladie ne se transmet pas directement d’homme à homme.
Ce n’est pas parce qu’on a attrapé une fois la dengue que l’on est  immunisé ! En effet, il existe quatre espèces différentes de virus de la dengue appelées  « sérotypes », et une même personne peut développer la maladie plusieurs fois dans sa vie, si elle est exposée à plusieurs sérotypes.

Comment se manifeste la dengue ?

La dengue « classique » se manifeste 2 à 7 jours après la piqûre infectieuse par l’apparition d’une forte fièvre souvent accompagnée de maux de tête, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et d’une éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole. Sous cette forme, la maladie évolue spontanément vers la guérison sans séquelle dans la majorité des cas. Dans environ 20% des cas (le plus souvent chez des enfants de moins de 15 ans), la maladie peut évoluer vers des formes  sévères, voire mortelles (forme hémorragique). A l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement préventif ou curatif de la dengue, ni de vaccin.

dengue_2012