L’OMS mobilise l’Europe contre le moustique Tigre

Le Comité régional de l’Europe de l’OMS vient de définir un Cadre régional pour la surveillance et la lutte contre les moustiques invasifs et vecteurs de maladies et les maladies ré-émergentes à transmission vectorielle, qui commence en ces termes:

« L’introduction et la propagation des moustiques du genre Aedes dans la Région européenne de l’OMS sont un problème croissant, dont les ressorts sont la mondialisation des échanges et des voyages, l’urbanisation continue et les défis environnementaux, notamment le changement climatique. Les moustiques des espèces Aedes albopictus et Aedes aegypti sont des vecteurs efficaces de maladies potentiellement graves comme la dengue et le chikungunya. De plus en plus souvent, des voyageurs revenant de pays où ces maladies sont endémiques introduisent les virus de la dengue et du chikungunya dans la Région européenne de l’OMS….

Le cadre proposé rappelle celui mis en place en France, qui prévoie un dispositif de veille entomologique important, accompagné d’une veille sanitaire et de processus de réaction spécifiques en cas de détection de cas suspects de « dengue » ou de « chikungunya ».

le rapport pointe entre autres l’insuffisance des dispositifs de veille entomologique. Pour en savoir plus lire le Rapport OMS sur la surveillance du tigre en Europe 63wd09f_vector-borne