Bulletin épidémiologique du 4 septembre

 bm03.09.2014

Légende de la carte :
rouge = dengue
jaune = chikungunya
bleu = paludisme
vert = zika
violet = virus ross river et barmah forest
gris = West Nile virus

Ce bulletin réunit les nouveaux événements épidémiques dont les moustiques sont vecteurs, déclarés par les organismes suivants : INVS (Institut de Veille Sanitaire), ECDC (European Center for Disease Prevention and Control), l’Institut Pasteur, mesvaccins.net, le CNEV (Centre National d’Expertise sur les Vecteurs). Il ne prétend pas être exhaustif et peut encore comporter des erreurs. Les personnes intéressées par un pays en particulier pourront aussi consulter les cartes vigilance-moustiques indiquant les territoires à risque pour chaque maladie.

  • Dengue :

– Asie :

Pakistan : 136 cas à Karachi.
Malaisie : 53246 cas. 147 décès.
Singapour : 12257 cas. 4 décès.
Philippines : 35264 cas. 134 décès. diminution par rapport à 2013 à la même période.
Thaïlande : 1500 cas. 1 décès.
Indonésie : 1168 cas. 2 décès.
Sri Lanka : 12322 cas. 37 décès.
Inde : Etat de Nashik et Maharashtra : 54 cas. 2 décès.  Etat de Odisha : 55 cas, dont 19 viennent d’autres Etats. 1 décès. Etats de Bhopal et Madhya Pradesh : 43 cas. 2 décès.
Cambodge : 1520 cas. 11 décès. diminution par rapport à 2013 à la même période.
Brunei : 108 cas.
Laos et Vietnam : nombre de cas moins élevé comparé à l’année dernière à la même période.
Myanmar : plus de 1200 cas. 12 décès.
Japon : du 27/08/2014 au 02/09/2014, 34 cas autochtones confirmés ont été rapportés par les autorités sanitaires. Il s’agit de cas résidant dans la région de Kanto, au centre ouest du Japon (région comprenant Tokyo, la plus peuplée du pays avec un tiers de la population) et la région de Kansaï, au centre ouest, où se trouve Osaka. Tous les cas interrogés n’ont pas signalé de voyage récent en dehors du Japon. Ils avaient tous visité le parc Yogui situé dans le centre de Tokyo, parc accueillant l’été de nombreux rassemblements en extérieur. Ces cas de dengue autochtone sont les premiers rapportés depuis 70 ans. Les derniers cas datent de la seconde guerre mondiale. Le risque d’installation d’un cycle autochtone de transmission, saisonnière, existe pour cette île du Japon (Honshu), compte-tenu, de la présence de vecteurs (Aedes), du nombre important de cas de dengue importés et de l’aspect touristique de cette zone, accueillant de nombreux visiteurs venant de pays endémiques pour la dengue.
Chine : 1145 cas confirmés dans la province du Guangdong.

– Pacifique :

Polynésie française : 2127 cas depuis le début de l’épidémie. 125 cas en mars, 134 cas en avril et 73 cas en mai. 15 décès.
Îles Cook : 18 cas, dont 1 importé de Tahiti.
Fidji : 25300 cas.
Vanuatu : Port Villa : 15 cas (au 17 janvier).
Iles Samoa américaines : environ 100 cas.

– Océan Indien :

Île Maurice : 26 cas, dont 23 à Triolet.
Mayotte : l’ensemble des indicateurs épidémiologiques (nombre hebdomadaire de cas de dengue biologiquement confirmés, taux de positivité et activité des médecins généralistes liée aux visites pour syndrome dengue) suggère une diminution de la circulation virale en semaine 25. Néanmoins, la circulation reste toujours active sur Mamoudzou et une transmission autochtone est toujours observée dans d’autres secteurs de l’île.
Île de la Réunion : 2 regroupements de cas à Saint Pierre et à Saint Gilles les Hauts, révélant la présence de chaîne de transmission du virus sur l’île.

– Amérique / Caraïbes : 

Mexique : Etat de Yucatan : 454 cas confirmés. Etat de Sinaloa : 812 cas. Etat de Tamaulipas : 1669 cas suspects, dont 170 confirmés. Baja California Sur ; 265 cas. Les villes les plus touchées sont La Paz : 173 cas, Los Cabos : 84 cas.
République Dominicaine : 3882 cas. 42 décès.
Brésil : Etat d’Espirito Santo : le département d’état de la santé  déclaré 20205 cas pour les 7 premiers mois de l’année. Parmi ceux-ci, 404 cas de dengue hémorragique sont à l’origine de 11 décès. Ceara : plus de 10000 cas.
Honduras : 10574 cas. 2 décès. Choluteca : plus de 280 cas.
Venezuela : 19133 cas suspects.
Panama : 1075 cas.
Colombie : 3757 cas.
Cuba : foyers signalés dans la province de Camaguey et à La Havane. En attente de confirmation des autorités sanitaires.
Guatemala : 371 cas, 18 graves, 2 décès.
El Salvador : 8033 cas confirmés. 1 décès.
Costa Rica : 3064 cas. Diminution par rapport à 2013.
Guadeloupe : l’ensemble des indicateurs de surveillance épidémiologique témoigne d’une faible circulation du virus. Cette situation correspond à la phase 1 du Psage dengue, c’est-à-dire à la présence des cas sporadiques.
Martinique : l’ensemble des indicateurs de surveillance épidémiologique au cours des 2 derniers mois indique que la situation actuelle correspond à la phase 1 du Psage dengue : phase inter-épidémique de transmission sporadique. Le nombre de cas évocateurs vus en médecine de ville et le nombre de cas confirmés et probables sont en deçà du seuil depuis plus de 2 mois. Les autres indicateurs témoignent également d’une nette diminution de la circulation virale (passages aux urgences, SOS Médecins, hospitalisations). Aucun cas de dengue avec confirmation biologique n’a été hospitalisé au cours des 2 derniers mois et aucun décès en lien avec la dengue n’a été enregistré pour la même période. Les communes de Saint Pierre et du Carbet sont celles qui sont les plus touchées, mais avec de faibles incidences.

– Afrique :

Mozambique : 243 cas confirmés.
Tanzanie : 1017 cas, 4 décès. Zanzibar : 8 cas.

Australie : Queensland : 35 cas confirmés.
Floride : 24 cas importés.

  • Chikungunya : 

–  Amérique / Caraïbes :

Au total, au 29 août, le bilan des cas de chikungunya dans les Caraïbes et en Amérique du Sud est proche de 660000 cas suspects et confirmés et 37 décès. L’épidémie continue sa progression.
Canada : 8 cas importés.
Etats-Unis : 4 cas autochtones. 690 cas importés. Alabama : 1 cas. Arizona : 5 cas. Arkansas : 3 cas. Californie : 24 cas. Colorado : 2 cas. Connecticut : 17 cas. Delaware : 1 cas. Floride : 139 cas importés, 4 cas autochtones.  Géorgie : 10 cas. Hawaï : 1 cas. Idaho : 1 cas. Illinois : 2 cas. Indiana : 15 cas. Kansas : 4 cas. Kentucky : 18 cas. Louisiane : 10 cas. Maine : 3 cas. Maryland : 17 cas. Massachusetts : 26 cas. Michigan : 10 cas. Minnesota : 17 cas. Mississippi : 6 cas. Missouri : 5 cas. Nebraska : 4 cas. Nevada : 1 cas. New Hampshire : 6 cas. New Jersey : 62 cas. Nouveau Mexique : 1 cas. New York : 108 cas. Caroline du Nord : 18 cas. Ohio : 19 cas. Oklahoma : 7 cas. Oregon : 4 cas. Pennsylvanie : 24 cas. Rode Island : 18 cas. Caroline du Sud : 11 cas. Dakota du Sud : 1 cas. Tennessee : 25 cas. Texas : 12 cas. Virginie : 18 cas. Washington : 4 cas. Virginie Ouest : 1 cas. Wisconsin : 7 cas.
Costa Rica : 2 cas confirmés.
Cuba : 13 cas importés.
El Salvador : 8032 cas suspects. 8 cas autochtones confirmés.
République Dominicaine : 429421 cas suspects. 71 cas autochtones confirmés. 6 décès.
Brésil : 12 cas importés confirmés.
Grenade : 5 cas autochtones rapportés pour la première fois.
Venezuela : 125 cas autochtones confirmés. 70 cas importés confirmés.
Colombie : 1 cas importé confirmé.
Nicaragua : 2 cas importés.
Panama : 1 cas autochtone. 12 cas importés.
Bolivie : 3 cas importés confirmés.
Pérou : 3 cas importés confirmés.
Mexique : 1 cas importé.
Paraguay : 1 cas importé confirmé.
Chili : 2 cas importés confirmés.
Argentine : 4 cas importés confirmés.
Guyane française : la circulation du virus continue sa progression. De nouveaux foyers épidémiques ont été identifiés. Plus de la moitié de ces cas sont localisés sur la commune de Cayenne (53%). Des foyers épidémiques sont toujours actifs dans les communes de Rémire, Macouna, Matoury et Kourou. Par ailleurs, on observe une extension de la circulation du virus avec des nouveaux foyers identifiés sur les communes de Montsinéry et Sinnamary, ainsi que des cas isolés recensés que les communes de Saint Georges, Iracoubo, Maripasoula et Saint Laurent du Maroni. 2206 cas suspects. 89 cas autochtones confirmés.
Guadeloupe : la diminution observée depuis début juillet se confirme (phase 3 du Psage). 11 communes restent cependant fortement impactées ; 4 de ces communes sont situées sur Grande-Terre (Point-à-Pitre, Saint François, Le Gosier, Les Abymes), 4 en Basse-Terre (Trois-Rivières, Deshaies, Basse-Terre, Bailif) et les autres sur les îles proches (Terre-de-Haut, Grand-Bourg, La Désirade). 75400 cas suspects. 1328 cas autochtones confirmés. 9 décès.
Haiti : 64695 cas suspects. 14 cas confirmés.
Martinique : l’épidémie se poursuit mais la tendance à la baisse s’est confirmée au cours des 2 dernières semaines. ce sont les communes du Carbet, de Saint Pierre et de Case-Pilote dans le Nord Caraïbe ainsi que celles de Saint Joseph et de Ducos qui enregistrent au cours des 4 dernières semaines les incidences les plus élevées. 59440 cas suspects. 1515 cas autochtones confirmés. 19 décès.
Porto Rico : 4079 cas suspects. 1207 cas autochtones confirmés. 19 cas importés.
Saint Barthélémy : la circulation virale est en baisse depuis 3 semaines. La reprise de la circulation virale, indiquée par l’augmentation du nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs entre la mi-mai et la mi-juillet ne semble pas se poursuivre. Ce nombre est en diminution depuis la mi-juillet. L’épidémie reste diffuse sur l’ensemble de l’île avec des foyers dans les quartiers de Lorient et de Saint Jean. 900 cas suspects. 142 cas autochtones confirmés.
Saint Martin : la circulation virale reste stable et modérée au cours des dernières semaines. Une légère diminution du nombre de cas cliniquement évocateurs est observée entre fin juillet et début août. Les cas incidents semblent se concentrer à Marigot, le quartier d’Orléans et Sandy Ground. 3990 cas suspects. 793 cas autochtones confirmés. 3 décès.
Anguilla : 38 cas autochtones confirmés. 2 cas importés.
Antigua et Barduda : 15 cas confirmés.
Aruba : 4 cas autochtones confirmés et 12 cas importés confirmés.
Dominique : 3700 cas confirmés.
Guyana : 62 cas confirmés.
Saint Kitts et Nevis : 31 cas autochtones suspects, 28 cas autochtones confirmés.
Sainte Lucie : 214 cas autochtones suspects, 30 cas autochtones confirmés.
Saint Vincent et les Grenadines : 329 cas autochtones suspects. 67 cas autochtones confirmés.
Sint Maarten : 360 cas suspects, 301 cas confirmés.
Iles Turks et Caïques : 10 cas autochtones confirmés. 7 cas importés confirmés.
Iles Vierges britanniques : 20 cas confirmés.
Iles Vierges américaines : 311 cas suspects. 25 cas autochtones. 2 cas importés.
Suriname : 31 cas confirmés.
Trinidad-et-Tobago : 2 cas autochtones confirmés. 3 cas importés confirmés.
Jamaïque : 6 cas autochtones confirmés. 2 cas importés confirmés.
Bahamas : 13 cas autochtones confirmés. 4 cas importés.
Barbade : 67 cas suspects. 7 cas autochtones. 6 cas importés.
Iles Caïmans : 1 cas autochtone. 4 cas importés.
Curaçao : 15 cas autochtones. 2 cas importés.
Suriname : 24 cas autochtones. 5 cas importés.

– Europe : 

Allemagne : 18 cas importés.
Espagne : 11 cas importés.
Italie : 10 cas importés.
Pays-Bas : 1 cas importé.
France : plus de détails ici.
Grèce : cas importés déclarés.

 – Pacifique :

Tonga : 20 cas.
Etats Fédérés de Micronésie : Etat de Yap : plus de 1700 cas présumés.
Iles Samoa : 269 cas. 2 décès.

– Asie :

Inde : Etat de Kerala : 4 cas confirmés.
Philippines : province d’Iloilo : au moins 23 cas confimés.

  • Paludisme :

– Afrique :

Botswana : région de Ngamiland : 618 cas, 6 décès au cours des six derniers mois dans le district, et 536 cas avec 4 décès dans le district d’Okavango.
Afrique du Sud : Province de Limpopo : 233 cas, dont 62 admis à l’hôpital pour traitement. Phalaborwa et Giyani sont les plus touchées.
Angola : Province de Cabinda : 44535 cas, dont 14592 enfants (de moins de 5 ans), 10397 enfants (entre 5 et 14 ans) et 16543 adultes. 41 décès en janvier et février.
Egypte : Assouan : 11 cas provenant du village d’Edfou.

– Moyen-Orient :

Qatar : plus de 600 cas de paludisme d’importation.

– Asie : 

Népal : District de Kapil Vastu : 103 cas, dont 19 graves. Les villes de Banganga, Mahendrakot et Motipur sont également touchées.
Malaisie : augmentation de cas à Plasmodium knowlesi (« Paludisme de singe »).
Inde : Etat de Karnata : plus de 4000 cas depuis le début de l’année dans la ville et les banlieues de Mangalore dont 1500 en juillet.

  • West Nile virus :

Bosnie-Herzégovine : 13 cas au total. Banja Luka : 4 cas. Trebinje : 1 cas. Novi Grad : 1 cas. Kljuc : 1 cas. Krupa Na Uni : 1 cas. Mrkonjic Grad : 1 cas. Gornji Ribnik : 1 cas. teslic : 1 cas. Laktasi : 1 cas. Prijedor : 1 cas.
Russie : 7 cas au total. Samarskaya : 6 cas. Belgorodskaya : 1 cas.
Serbie : 5 cas au total. Belgrade : 2 cas. Juzno-Backi : 2 cas. Nisavski : 1 cas.
Israël : le ministère de la santé a rapporté 3 cas confirmés d’infection au West Nile au cours du mois de juillet. Depuis le début de l’année,  15 cas ont été diagnostiqués et 13 cas suspects ont été enregistrés. dans les régions de Haifa et Afula dans le nord du pays et dans la région d’Ashkelon dans le sud. Ils ont été signalés dans 12 communautés différentes.
Grèce : 6 cas, 2 à Attiki, 2 à Ileia et 2 à Rodopi.
Autriche : 1 cas humain autochtone à Vienne.
Roumanie : le 02/09/2014, les autorités sanitaires ont rapporté 3 cas humains autochtones. Il s’agit de 2 cas confirmés et un cas probable dans les districts de Mures, Vancrea et Olt.
Italie : cas confirmé(s) dans la province de Pavia.

  • Zika : 

Nouvelle Calédonie : éclosion d’infection par le virus en cours. Nouveaux cas signalés.
Îles Cook : l’éclosion de virus prendra bientôt fin.
Ile de Pâques : premier cas signalé.

  • Virus Ross River (RRV) et Barmah Forest (BFV) :

Australie : 23 cas de RRV. Les régions de Gascoyone et de Pilbara sont touchées. 16 cas de BFV.