Nouveau piège à moustiques

NOUVEAU PIÈGE A MOUSTIQUE 

Pour tenter de réduire la population de l’Aèdes Albopictus (moustique tigre), l’entente interdépartementale de démoustication méditerranée (EID-Med) expérimente un nouveau piège anti-moustiques récemment pensé par ses chercheurs spécialistes de l’insecte.

Les biologistes ont choisi la femelle moustique comme cible, puisque qu’elle est capable de pondre une centaine d’œufs par jour (soit environ 6000 au cours de sa  vie), et constitue donc la source même de la prolifération.

La technique imaginée est plutôt simple, les pièges seront composés d’eau et d’herbes fermentées, afin de créer un endroit attirant pour les femelles pondeuses. Sauf qu’il sera aussi imprégné d’insecticide, grâce auquel et les futures larves ne grandiront jamais.

La technique est en cours d’expérimentation dans l’Hérault* avec plus d’un millier de piège installé sur le département. Le mécanisme n’a pas la prétention d’éradiquer la présence du moustique tigre en France mais dans un premier temps d’en réduire la population.

*Rappelons que l’Hérault est en tête de liste des départements à moustiques et qu’il a connu un foyer épidémique en 2014.

Quoiqu’il en soit, adopter les bons gestes est le rôle de tous pour lutter contre la progression du moustique en France : retrouvez les dans « le plan de vigilance citoyenne VIGILANCE-MOUSTIQUES », en page 4 de notre communiqué de presse téléchargeable ici : Communiqué de presse vigilance-moustiques.2016