Carte de France 2015 des moustiques Anophèles et du paludisme

Les moustiques appartenant au genre Anophèles sont plus connus pour leur rôle dans la transmission du paludisme, ou malaria. Parmi les plus de 400 espèces d’Anophèles connues, une soixantaine environ interviennent dans la transmission du paludisme. Cette maladie est causée par des parasites du genre Plasmodium, dont 4 espèces sont capables d’infecter l’homme. Elle est caractérisée par des épisodes fébriles aigus. Les symptômes apparaissent 7 à 15 jours après la piqûre de moustique infectante. Les premiers symptômes observés sont la fièvre, des maux de tête, des frissons et des vomissements. S’il n’est pas traité dans les 24 heures, le paludisme à Plasmodium falciparum peut évoluer vers une affection sévère souvent mortelle.

Le paludisme en France métropolitaine

Les Anophèles sont présents dans toute la France ! Pourtant, en France métropolitaine, le paludisme a été éradiqué depuis plusieurs décennies ; seuls persistent les cas d’importation en provenance de pays d’endémies, principalement de pays africains! En effet, la France a mis en place un plan et des moyens de surveillance exceptionnels afin de s’assurer que les personnes porteuses du paludisme soient prises en charge et soignées afin que la probabilité de rencontrer un Anophèles soit la plus faible possible.

Le paludisme dans les DOM

A la Réunion et aux Antilles, les moustiques anophèles sont présents mais ne sont pas, pour l’instant, vecteur du paludisme. Cependant, le risque qu’il le devienne est plus élevé qu’en métropole : la présence de nombreux cas importés chaque année, ainsi que des conditions environnementales favorables, font craindre la possibilité d’une circulation autochtone de la maladie.
En Guyane et à Mayotte quelques cas de paludisme endémiques, c’est-à-dire non importés par des voyageurs, sont recensés chaque année.

Carte France et DOm Anophele_Paludisme mars 2013 - vigilance-moustiques.com